La préparation mentale Soyez P.R.O.

Une nouvelle approche de la performance

La préparation mentale est train de se développer à grande vitesse : les sportifs ont compris que le mental influençait tout le reste : la technique, le physique et même les choix tactiques.

A quoi ressemble la préparation mentale Soyez P.R.O. ?

Pour démarrer, il s’agit bien sûr de contacter un préparateur mental Soyez P.R.O. en découvrant notre équipe.

Après avoir brièvement échangé par téléphone, vous planifierez un rendez-vous à l’occasion duquel tu pourras exposer tes difficultés et tes objectifs. Le préparateur mental Soyez P.R.O. t’écoutera exposer ta problématique. L ‘idée c’est qu’il comprenne vraiment tes besoins pour être le plus efficace par la suite. Il te parlera de son expérience, et te présentera son approche, ses outils, et le cadre de travail qu’il propose.

Ce sera aussi tout simplement l’occasion de faire connaissance, car il est clé que le courant passe entre vous.

Ensuite, le travail commence toujours par une série d’entretiens

Pour que le coach Soyez P.R.O. comprenne ton univers et tes rêves, identifie ton style et tes points forts mais aussi tes stratégies de réussites et de « sabotage ». Par exemple, comment as-tu fait pour remporter ton titre ? Comment as-tu fait pour performer de manière générale ?

As-tu une haute perception de toi dans ton sport ?  Quelles sont tes croyances limitantes ? Quelles situations créent chez toi de la sous-performance ? A quel moment ne t’« autorise-tu pas » à gagner ? Quelles émotions te viennent et comment les gèrer-tu ? etc.

Ces entretiens se font le plus souvent en face à face, parfois via Skype lorsque c’est plus simple d’un point de vue logistique.

Le préparateur mental est alors en écoute active et utilise son « art » du questionnement.

A l’occasion de ces entretiens, il arrive souvent que tu changes de perspective face à un problème ou encore que tu comprennes mieux ton propre mode de fonctionnement actuel, préalable à un changement conscient. C’est le moment de la prise de conscience qui est le point de départ du changement. La sincérité devient l’élément moteur de la relation.

Le fil rouge de ces entretiens est bien sûr ta performance et la fluidité pour y arriver de manière efficiente. 

C’est ce qui différencie fondamentalement ce type d’entretiens de préparation mentale d’une approche purement développement personnel. Chez Soyez P.R.O., nous vous accompagnons pour performer ; et il se trouve que tes progrès mènent souvent à une satisfaction profonde d’une plus grande réalisation de soi. Notre ambition est que tu arrives à faire grandir ton estime de toi. C’est notre marque de fabrique. Que tu arrives en compétition en te sentant capable d’y performer. Voilà notre engagement

Au cœur de la performance, il y a ton identité de jeu

Ton identité de jeu renvoie à ton identité en tant qu’être humain.

Jamais un préparateur mental Soyez P.R.O. te guidera vers un style plutôt qu’un autre, son travail sera que tu acceptes ton style pour en tirer le meilleur.

Et toi, sais-tu définir avec tranquillité ton style dans ta discipline ? Dire en quoi les valeurs auxquelles tu crois se traduisent sur le terrain du sport et dans ton jeu ? Au fond, sais-tu vraiment pourquoi tu recherches la performance et jusqu’où tu es prêt à aller pour progresser ? C’est le moment de l’inventaire. Ce sont les fondations de ta « maison ». Tu pourras traverser les tempêtes en sécurité !

Ainsi, ton préparateur mental Soyez P.R.O. reviendra toujours à ton identité, au sens et aux objectifs que vous vous fixez.

Ces objectifs seront centrés sur toi et sur les moyens à mettre en œuvre pour performer. Les piliers de la pédagogie Soyez P.R.O. (calme, détachement, gestion des émotions, concentration et estime de soi) seront sans doute au cœur de votre travail. En effet, avec l’expertise qui est la nôtre aujourd’hui, nous pensons que la performance a forcement un rapport avec ces mots. Le préparateur mental te demandera surement ta définition par rapport à ses thèmes. Préciser sa pensée c’est aussi une manière de performer.

Les outils du préparateur mental

Son premier outil est lui-même !

Le préparateur mental adopte une posture de coach : une position basse (sa croyance est que vous avez les clés de votre propre succès ; il n’est en aucun cas un « professeur » de mental), une capacité à voir le champion qui est en vous, à vous écouter sans juger, à vous challenger sans vous rabaisser, à nourrir votre rêve aussi…

En sa présence, vous vous sentez libre d’être vous-même, suffisamment protégé pour vous mettre en danger en révélant vos peurs profondes et pour oser sortir de votre zone de confort.

Le préparateur mental n’a pas de « plan » pour vous, il accompagne simplement votre ambition et « souffle sur votre feu intérieur ».

Selon ses formations spécifiques, il pourra aussi vous proposer des exercices de respiration, de visualisation, d’ancrage positif, de sophrologie ou encore d’hypnose.

Tous ces outils ont un commun de mettre en lien le corps et l’esprit. Chacun constate facilement que lorsque le mental est en berne, le corps est lui aussi recroquevillé sur lui-même (visage fermé, corps « vouté »). L’inverse est moins souvent mis en avant : les neurosciences ont montré que lorsque le corps envoie un signal positif (je me redresse et j’ouvre mon plexus, je souris, etc.), le mental se met au diapason : il est à nouveau capable de voir le verre à moitié plein, de laisser faire le corps en confiance et en faisant le pari que le résultat sera positif.

Ce lien corps-mental, c’est une évidence sur le terrain. Ainsi par exemple, un travail sur la respiration et le relâchement du corps va amener à un certain apaisement du mental, à une diminution du stress et des peurs qui favorisera en retour le fait de se laisser faire au niveau du geste. C’est une spirale vertueuse vers la fluidité.

Autre exemple : un travail sur la créativité avec l’activation du cerveau droit via des métaphores permettra au corps de tenter des choses qu’il ne s’est jamais autorisé. Comme disait Emile Coué : l’imagination est plus fort que la volonté !

Des entretiens, et du terrain !

Parce que nous pensons que la préparation mentale doit être intégrée au reste de l’entraînement, votre préparateur mental sera aussi présent sur votre terrain de jeu favori.

Il y a alors deux cas de figure :

 

Titre cas de figure 1

Soit il vous accompagne intégralement et est le maître d’œuvre de tous vos entraînements. Il joue alors le rôle d’entraîneur et de préparateur mental ; il fait aussi parfois appel à un préparateur physique spécifique

Titre cas de figure 2

Soit il s’intègre dans votre équipe déjà en place et se coordonne avec votre entraîneur ; dans ce cas, il vient régulièrement vous voir à l’entraînement et en compétition pour observer et débriefer avec vous par rapport aux objectifs que vous avez définis ensemble

Ces rencontres en face à face et sur le terrain font écho à 2 typologies de travail sur lesquelles vous avancez en parallèle : d’une part des outils pour vous permettre de tester des choses rapidement sur le terrain (« la partie émergée de l’iceberg ») et d’autre part un travail sur vos croyances, vols valeurs et peut-être même votre identité pour que vous puissiez évoluer en profondeur. En effet, si l’on travaillait que sur des « trucs et astuces », votre problème se présenterait tout de même à vous en cas d’émotions fortes.

Avant, pendant, après une compétition

Il y a donc un travail de fond à réaliser pour modifier certaines habitudes, croyances, modes de fonctionnement.

Et il y a le temps spécifique de la compétition. Votre préparateur mental Soyez P.R.O. vous aidera à être dans les meilleures dispositions mentales pour performer. Cela passera par la mise en place d’objectifs précis et de repères solides sur lesquels vous appuyer.

Pendant la compétition, le travail change : il ne s’agit plus de travailler pour le futur, mais de performer. Donc votre coach Soyez P.R.O. sera là pour ajuster avec vous quelques petites choses, vous rappelez le cadre que vous avez défini, vous aider à lutter contre les peurs qui parfois ressurgissent quand la pression est plus forte. Vous dire tout simplement que vous pouvez le faire. Ou vous confronter en disant avec bienveillance mais exigence que vous faites fausse route.

Après l’art de l’écoute et du questionnement, il s’agit ici de l’art de choisir les bons mots au bon moment, votre sensibilité étant souvent à fleur de peau pendant une compétition.

Et à l’issue de la compétition, il y a le temps très important du debriefing ; sans jugement, vous faites le point sur les objectifs, sur le résultat, sur les émotions ressenties, sur votre tandem aussi ; car, comme vous, un préparateur mental Soyez P.R.O. est toujours prêt à se remettre en question pour progresser. Car ce qui compte le plus pour est la notion de progrès mesurable après chaque séance.

La préparation mentale : one shot ou à vie ?

Cette question ne se pose évidemment que si votre préparateur mental n’est pas aussi votre coach principal.

L’ambition d’un préparateur mental est toujours de vous rendre autonome ; sa relation avec vous dépend aussi de votre trajectoire : quelqu’un qui progresse vite rencontrera de nouveaux enjeux régulièrement et pourrait bénéficier utilement d’un préparateur mental dans la durée. Et même les n°1 de leur discipline dans la durée ont parfois besoin d’être accompagné tout au long de leur carrière…demandez au judoka Teddy Riner qui dit de Myriam Salmi : “Je lui dois à peu près le champion que je suis aujourd’hui, elle m’a musclé le cerveau” !

En tout cas sur la question de la durée, comme c’est vous qui détenez les clés et que le préparateur mental n’est pas un magicien, il faut au minimum quelques mois pour que vous puissiez réellement opérer des modifications visibles sur le terrain. En revanche, il se peut que la fréquence de vos échanges avec votre préparateur mental diminue avec le temps, au fur et à mesure que vous renforcez la connaissance que vous avez de vous-mêmes.

Pour en savoir plus sur nos formations