11Formation globale à la préparation mentale Soyez PRO

Formation globale à la préparation mentale

8 mois pour devenir préparateur mental et accompagner les sportifs vers le haut niveau, quelles que soit leurs disciplines.

11Formation préparation mentale pour les sportif Tennis

Formation préparation mentale spécial tennis

8 modules d’1 semaine pour tous les coachs de tennis qui souhaitent intégrer la préparation mentale à leurs entraînements.

11Atelier découverte préparation mentale - Webinaire

Ateliers découverte 2h

Explorez votre propre mental, sa place dans la performance, et déjouez ses pièges grâce à quelques outils concrets.

11Master Class formation préparation mentale sportif

Master class en ligne

Découvrez les outils pour être calme, gérer vos émotions, rester détaché, être concentré et développer l’estime de soi.

11Supervision préparateur mentale

Supervision

Progressez dans votre activité de préparateur mental en décryptant vos cas concrets et en travaillant sur votre posture.

Organisme de formation à la préparation mentale Soyez P.R.O

La certification qualité Qualiopi a été délivrée au titre de la catégorie d’action suivante : actions de formation.

Ils nous ont fait confiance.

Voici quelques sportifs avec qui nous avons travaillé en préparation mentale

11Armel Tripon Sportif coaché par Soyez PRO Ronan Lafaix

Armel Tripon

Vainqueur de La Route du Rhum 2018, 11è du Vendée Globe 2021.

11Gilles Simon sportif Tennis entraîné par Soyez PRO

Gilles Simon

Meilleur classement : 6ème mondial ATP.

11sportif Stéphane Robert coaché par Soyez PRO

Stéphane Robert

Passé de la 1000è à la 50è place mondiale avec Ronan Lafaix.

11Frank Aumonier Simon sportif Golf coaché par Soyez PRO

Franck Aumonier

10 ans sur le Challenge Tour européen.

11Mila Monnanteuil Sportif BMX coachée par Soyez PRO

Mila Monnanteuil

N°4 mondial de sa catégorie en 2019.

11Yelena Descamps coachée par Soyez PRO

Yelena Descamps-Naye

Pôle France natation synchronisée.

Soyez P.R.O c'est :

11

Plus de 200 coachs formés en 3 ans

11

Des étudiants qui viennent de toute la France

11

2 formateurs qui accompagnent aussi des sportifs de haut niveau

Notre Philosophie en tant que Formateurs

Notre philosophie se découpe/se structure en 5 points.

POINT 1

POINT 2

POINT 3

POINT 4

POINT 5

Soyons philosophes…Et nous avons choisis plutôt Spinoza que Descartes : c’est le lien corps - esprit !

Côté référent philosophique, nous sommes clairement du côté de Spinoza par rapport à Descartes : le corps et l’esprit sont liés. C’est même la base de la préparation mentale !
Mais au-delà de ça, pourquoi philosopher dans une formation de préparation mentale ?
Pour nous, la connaissance de soi est au cœur de la performance.
La philosophie, c’est mettre des mots précis sur des idées et des concepts. Cela permet d’affiner notre rapport au monde, et donc à la compétition. Car réfléchir soi-même à des grands thèmes et se nourrir de la réflexion des autres génère de nouvelles prises de conscience qui enrichissent notre vision et façonnent nos convictions. Or on sait que notre réussite est directement liée à notre vision du monde, à la recherche de « notre » vérité. Le coach qui n’a pas réfléchi en amont à certaines questions cruciales sera bien démuni face aux questionnements des champions qu’il accompagne…Quelques exemples :

  • La compétition, est-ce tuer l’adversaire ?
  • Ca veut dire quoi faire des sacrifices ?
  • En quoi la volonté est-elle un levier de la performance ?
  • Peut-on être un champion humble ? sans ambition ? c’est quoi l’ego du champion ?
  • Pour qui je joue ? pour quoi je joue ?
  • Une vie sans émotion négative est-elle possible ? désirable ?
  • Que se passe-t-il quand je me fixe des objectifs ?
  • C’est quoi le mental ? Ai-je toujours intérêt à croire ce que me dis « ma tête » ?
  • A quoi servent les routines ? Qu’est-ce qu’elles génèrent ?
Tout doit partir du sportif…et en formation tout part de vous ! D’où notre approche participative.

Chez Soyez P.R.O., nous pensons réellement qu’il n’y a pas de pilules magiques à faire avaler au champion pour qu’il performe. Tout part du sportif, de son rêve, de sa singularité, de ses préférences, de ses points forts, etc.
Et comme tout part du sportif, la préparation mentale aussi. Il y a un vrai changement de paradigme à opérer pour de nombreux coachs sportifs : passer de « je sais ce qui est bon pour toi » à « construisons ensemble un programme pour que tu performes ». C’est ce qu’on appelle le participatif. Et, comme « l’on ne saurait faire boire un âne qui n’a pas soif », on ne peut durablement modifier les habitudes du sportif s’il n’a pas compris pourquoi (et pour cela il a besoin lui-même d’y réfléchir et d’avoir le droit de challenger la proposition du préparateur mental).

La place du préparateur mental est aussi d’être sur le terrain pour observer le travail du sportif à l’épreuve du réel.

Puisque le mental est interconnecté à toutes les autres dimensions de la performance, un préparateur mental doit être capable d’intégrer concrètement le travail qu’il fait aux autres axes de travail du sportif.
Et pour se faire, les axes de travail mentaux hors terrain ont aussi un prolongement sur le terrain. C’est bien d’aller à la rencontre de ses pensées et de ses émotions en faisant de la méditation par exemple, c’est encore mieux d’avoir des outils pour le faire sur le terrain, non ? La place du préparateur mental peut donc aussi d’être sur le terrain pour proposer des exercices mentaux pendant la pratique et bien sûr pour observer le champion en action sa capacité à être bon mentalement sous pression.
Pour cela, le préparateur mental devra créer une relation de confiance avec les autres membres de l’écosystème du champion, à commencer par son entraîneur.

Pour être efficace, le travail sur le mental s’intègre dans la technique, le physique et la tactique.

Il est toujours tentant de séparer les choses, c’est comme ça qu’aime fonctionner notre cerveau.
Il y aurait donc le physique, la technique, la tactique et le mental. Pour nous, tout est lié.
Quand mentalement je suis tendu, mon corps va se crisper et donc d’une part ma technique va être moins fluide et d’autre part je vais cramer mon capital physique plus vite. Et, comme le montre les neurosciences, quand mon esprit est tendu, je perds en concentration, en mémorisation et en lucidité. Autant dire que mon approche tactique va être également perturbée.

La performance n’est pas une équation, c’est une alchimie de chaque instant. Et le roi de l’alchimie c’est le cerveau droit.

Le problème est que notre cerveau aimerait bien que la performance soit logique, même linéaire : si je fais ceci alors il se passera cela. Mais on se rend compte dans l’énoncé même de cette logique qu’elle implique le contrôle. Or la compétition est l’exacte inverse du contrôle. Et d’ailleurs la performance naît plutôt du lâcher prise que du contrôle…Alors comme faire pour travailler son mental ? En travaillant (aussi) avec son cerveau droit (même si cette représentation est simpliste), celui qui fonctionne de manière globale et imagée.
Il est plus facile pour le cerveau, et plus efficace, de lui indiquer de jouer « comme un tigre » que d’être « souple sur les jambes, fléchi, réactif pour jaillir, d’avoir un regard laser, etc. ».
Et puis, et là on touche à la quintessence de la performance et donc de la préparation mentale, les meilleurs résultats sont là lorsque le sportif est entièrement immergé dans l’action. On pourrait dire qu’il se laisse faire par son corps, qu’il laisse son inconscient faire ce qu’il a à faire. Notre « processeur » conscient est très lent et la plupart du temps, nous n’avons pas le temps de lui laisser la main (sauf dans les moments de transition du sport). D’où le défi du préparateur mental : aider le sportif à atteindre un niveau de conscience modifié, un état où le conscient laisse « tranquille » le corps et l’inconscient.

Envie de recevoir des news sur la préparation mentale ?
Abonnez-vous à notre Newsletter !